Les autorités sanitaires alertent : « La France pourrait être confrontée au plus grand pic historique de naissances au sein des familles de cassos « . Selon un rapport de Marlène Schiappa, secrétaire d’état chargée du sexe, « Les grandes surfaces pour cassos genre Aldi ou Lidl ont connu une baisse de -25% pour les préservatifs mais une hausse de +28% pour les tests de grossesse dès le 22 mars.« .

Des chiffres qui ne laissent présager rien de bon à l’heure où notre pays est déjà ravagé par une importante population de familles de beaufs et de cas sociaux dont le quotient intellectuel connait un déclin diamétralement opposé à celui du nombre de naissances françaises.

L’inquiétude des experts français

Au micro de ClodoNews, l’éminent psychologue et spécialiste des putains d’autistes, M. Abderrahmane Nguyen, explique les processus qui conduisent les populations dites « cassos » à se reproduire davantage durant la période de confinement :

Le psychologue Abderrahmane Nguyen, une nouvelle fois au micro de Clodo News

« Un cassos est un individu difficile à cerner, son cerveau n’est pas encore totalement développé à l’âge adulte bien que son corps, souvent immonde, ne soit plus tout à fait celui d’un enfant (et croyez moi j’ai vu beaucoup de corps d’enfants). Ce déséquilibre explique les décisions irrationnelles que peut prendre un cassos. Par exemple faire 6 gosses alors qu’il n’a déjà pas assez d’argent pour nourrir son conjoint.e.s.ent, ou bien claquer son RSA dans un nouvel IPhone ou une nouvelle Volkswagen au lieu de payer le loyer. » nous confie M. Nguyen avant de poursuivre « Faire des moutards est un besoin vital pour les couples de cassos, économiquement cela permet de récolter des allocs afin de pouvoir se payer un abonnement Canal pour le foot et sur un plan plus personnel, cela permet de calmer la frustration sexuelle propre à tous les primates. »

Joe et Alyson attendent un petit Q.I à deux chiffres pour le printemps prochain

Mais alors comment expliquer ce soudain boom de la baise durant la période de confinement ? Une fois de plus notre psychologue a la réponse : « Durant le confinement, plus un être est dépourvu d’intelligence, plus il aura du mal à trouver des occupations et plus il s’ennuiera. Et quoi de mieux qu’une bonne baise des familles pour combler l’ennui ?« . Le psychologue poursuit ses explications en remettant en cause l’efficacité des moyens de protection : « Les capotes ? Inutiles pour un cassos. Elles représentent un achat jugé superflu par ces derniers qui ne savent d’ailleurs même pas toujours comment les utiliser. Et les déclarations de Sibeth Ndiaye (qui précisait ne pas savoir comment utiliser de capotes lors d’une déclaration officielle du gouvernement, ndlr) n’ont rien fait pour inciter les gens à s’en procurer. Je ne parlerai même pas des femmes cassos qui utilisent les pilules contraceptives par intermittence, pensant qu’elles servent seulement à calmer les maux de têtes. « 

La porte-parole du gouvernement n’a pas su retirer sa capote

Quel futur pour la France ?

Préparez-vous donc à voir naitre toute une flopée de Brandon, Donovan, Djessy et autres prénoms tous plus créatifs que les autres dans les années qui viennent. Les cassos sont en marche.

Le ministère de l’éducation table sur une augmentation du nombre de classes de SEGPA dans les années qui viennent tandis que les inscriptions exploseront dans les filières BTS Esthétique/Métiers et CAP Commerce/Accueil/Vente.

De leur cotés, le secteur du Camping ainsi que les marchés de la bière et des jeux à gratter salivent déjà à l’idée d’exploser leurs chiffres d’affaires, notamment dans la région Nord de la France. Le programme éducatif de NRJ12; Les Anges de la Téléréalité, aurait déjà prévu plusieurs nouvelles saisons selon les infos du très sérieux blog JeanMarcMorandini.com. De même pour la chaîne TF1 qui prévoit de ressortir l’émission Mask Singer dans les prochaines semaines et s’affaire déjà à l’écriture de palpitants téléfilms de Noël afin de les diffuser dès l’été 2021.

Notre pays a donc de beaux jours devant lui. Les cassos pourraient même être le moteur de la croissance économique selon les mots du dictateur Edwy Plenel : « Les cassos sont une chance pour la France« .

Nos futurs médecins et astrophysiciens

Article rédigé par Ego Clément