Les scientifiques alertent : la communauté Métalleuse pourrait être amenée à disparaitre dans les 10 prochaines années ! En effet, la population Metal connait une sévère décroissance du nombre de ses membres. Problème d’attractivité du genre Metal ? Les riffs déchainés n’attirent plus les foules ? Non, l’origine du mal est bien plus complexe : Les métalleux n’arrivent plus à se reproduire.

Là où les insolents rappeurs brassent des chattes au max et les pédants DJ electro défoncent des fions de groupies tous les soirs, les pauvres métalleux, eux, font choux blanc et éprouvent maintes difficultés à attirer la gente féminine dans l’optique de procréer.

Afin de comprendre ce processus d’extinction de toute une communauté musicale, la rédaction de ClodoNews s’est lancée dans une enquête haletante sur le crépuscule du cercle très fermé des metalleux avant de partir, dans un second temps, à la rencontre de Jonathan, un afficionado du Metal. Cet adulescent de 34 ans, qui préfère d’ailleurs se surnommer « Le minotaure gothique » (?), relate un récit aussi intime que poignant et se livre sans concessions sur le sujet de sa virginité.

Pourquoi les metalleux sont-ils tous puceaux ? Une analyse du psychologue M. Abderrahmane Nguyen

« Tous puceaux, ils le sont tous sans exception ! » le psychologue Abderrahmane Nguyen, grand habitué du journal ClodoNews, va droit au but face aux micros de nos journalistes. Le réputé professionnel de santé, qui vient de publier son dernier livre « Le Métal : le péril jeune« , nous fait l’honneur d’une analyse des processus qui condamnent les amateurs de cette musique de dégénérés qu’est le Métal à rester puceaux pour le restant de leurs jours.

Le Dr Nguyen baise plus que 99% des français

« Moi ce que je remarque, c’est qu’il y a une certaine immaturité sexuelle chez les amateurs de musique Métal. Il y a quelques mois, je parlais ici même de l’immaturité des populations dites « cassos« , et bien les metalleux font eux aussi preuve d’une immaturité tout aussi forte, si ce n’est même encore pire étant donné que les cassos arrivent quand même à bugner de la meuf eux. En même temps, qui voudrait se faire déflorer par un barbu métalleux présentant une obésité morbide et qui beugle sur des musiques démoniaques faisant l’éloge de satan, de dragons ou autres conneries mystiques ? (rires)« 

Mais quid des amatrices de Métal ? En effet, si les hommes n’arrivent pas à se reproduire, pourquoi les métalleuses, elles, n’assureraient pas la survie de leur espèce ? Là encore, M. Nguyen a la réponse :

« Des femmes ? Ecouter du Métal ? (rires) Allons un peu de sérieux, le public de la scène Métal est composé à 98% d’hommes, 1% d’individus non identifiés cachés sous des costumes immondes de créatures tous plus débiles les uns que les autres et enfin, 1% de femmes.

Vous allez me dire 1% à l’échelle planétaire ça fait quand même pas mal de génitrices potentielles… Mais détrompez-vous ! Une femme qui aime le Métal n’est pas vraiment ce qu’on l’on pourrait appeler une femme. En effet, leurs caractéristiques physiques s’apparentent plus au patrimoine génétique des geunons, primates africains de la famille des cercopithécidés, ou à des antagonistes issus de l’imaginaire de J.R.R Tolkien. Ces entités ne partagent donc que très peu de points communs avec le genre humain et cherchent même à se détacher du reste de la société en scarifiant leurs corps immondes ou en le recouvrant de tatouages païens… Rajoutez quelques piercings et autres anneaux bovins dans le nez et vous comprendrez pourquoi personne sur terre n’ait encore eu le courage d’inséminer de telles engeances du démon (rires). »

La survie des métalleux est-elle donc inévitablement compromise ? M. Nguyen dépeint un futur pour le moins pessimiste :

« Déjà, le métalleux dispose d’une propension a constamment dire de la merde (très fort en plus parce que le fan de Métal ne parle pas, il gueule comme un connard) du fait de son cerveau encore trop peu développé et nourri aux récits de guerriers nordiques, mais en plus de cela, il fait preuve d’un mauvais gout vestimentaire ahurissant et d’une hygiène corporelle digne d’un backpacker en randonnée sous 40° sur le Delta du Mékong. Ainsi il n’attire aucune femelle humaine mais seulement d’autres femelles métalleuses. Mais du fait des différences entre les codes génétiques des deux espèces, une incompatibilité survient au moment de procréer et nul enfant ne peut naitre de l’union des métalleux entre eux… Et c’est peut-être bien mieux comme ça.« 

« Cependant, il m’est arrivé au cours de ma carrière d’avoir pu observer quelques rares embryons de bébés métalleux. Mais ces derniers étaient déjà morts avant de se développer du fait d’une exposition répétée du foetus à la musique de Slayer. L’avortement est d’ailleurs recommandé dans la plupart des grossesses métalleuses afin d’éviter qu’un enfant voit le jour et porte sur ses épaules le poids d’une difformité faciale et d’un écoulement saliveux involontaire durant toute sa vie.« 

Devant le terrible constat de M. Nguyen, il semble qu’il n’y ait plus d’espoir pour les amateurs de Métal. Cependant le docteur souhaite délivrer un dernier conseil aux métalleux égarés qui souhaiteraient reprendre leurs vies en mains :

« Arrêtez déjà de gueuler en public comme des sales truies qu’on égorge avec votre \m/ de merde. Cessez de régurgiter vos références à Kaamelott à tous les inconnus dont vous croisez le chemin. Jetez-moi ce pack de Chouffe à la poubelle, pratiquez une activité sportive et surtout : arrêtez de montrer vos gros fions poilus à chaque fois qu’une caméra passe dans un concert si vous voulez qu’on vous considère comme des adultes normalement constitués.« 

A la rencontre de notre amateur de Metal puceau

Loin de nous l’idée de remettre en causes les théories de l’illustre docteur Nguyen, mais étant donné notre professionnalisme et la réputation de notre journal, nous ne devions de corroborer les thèses des scientifiques en partant directement à la rencontre d’un puceau endurci : le célèbre minotaure gothique.

– Salut minotaure gothique ! Sacré prestation malgré les notes peu clémentes du jury

– Moi ce que je vois c’est un jury composé de trois femmes pour un seul homme, je ne suis donc pas étonné des mauvaises notes malgré ma splendide technique de Air Guitar car les femmes me fuient et me détestent comme les sales putes de succubes qu’elles sont dans la vie de tous les jours \m/.

– Euh oula oui… *Hé gégé tu filmes là ? On tient un bon puceau mon gars le lâche pas* Hmm excusez-moi M. Jona… Minotaure, revenons à notre sujet : Est-il vrai que tous les amateurs de métal sont puceaux ?

– Attendez je rêve ou vous écrivez Métal avec un « é » ? Oh les cons putains vous êtes des trous de balle ou quoi ? C’est de la musique pas un matériau. On dit Metal AHAHAHAHA \m/ (rires gothiques)

– Hmm oui mais c’est censé être une interview orale, vous ne pouvez pas lire nos fiches

– Metal avec un « é » j’en reviens pas AHAHAHAHA (rires gothiques)

– Bon tu vas nous casser les couilles encore longtemps avec ton Metal de merde ? C’est pas drôle putain, c’est normal qu’aucune femme ne veuille de toi.

– …Je

– Oui allez ta gueule, enlève ton accoutrement ridicule et prend une voix normale et surtout répond à nos questions : t’es puceau ou pas ?

– Oui mais attention, je suis puceau par choix hein faut le savoir. C’est avant tout parce que je suis dégouté par la femme, et plus précisément par l’humanité et plus précisément par… le monde en général que je garde ma virginité. Sinon moi aussi hein j’aurais pu baiser hehe

– Ne croyez-vous pas plutôt que vos gouts musicaux et votre apparence indéniablement ridicule ne soient la cause de votre chasteté ?

– Bah quoi ? Je suis habillé normalement là. Et puis y’a quoi de mal avec le Black Metal et le Power Metal ?

– Oula mais c’est pas les deux sous-genres pour les plus gros cassos ça ?

– AHAHAHAHA loin de moi l’idée de faire le puriste, mais je vois que vous n’y connaissez rien les journalistes. Nous les métalleux on est une grande famille ! \m/

– Vous pourriez écouter des trucs stylés alors… Je sais pas il doit bien avoir des groupes de Metal qui ont la classe et qui parlent pas seulement de délires de dragon ou de mort et de désolation ? Linkin Park ou des trucs comme ça.

– AAAARGHHH du Nu Metal le malheureux ! C’est pas du vrai Metal ça !

– Pourquoi ?

– Bah… C’est pas du vrai Metal quoi

– Hmm

– Et c’est… C’est du commercial quoi

– …

– Et puis je suis pas PD quoi

– Oui mais t’es puceau

– Je ne vois toujours pas le rapport entre ma virginité et le fait que je collectionne les posters et les figurines de guerriers vikings dans ma chambre \m/.

– Bon on ne peut plus rien pour lui les gars, on remballe.

Indécrottables

Les dires du docteur Nguyen s’avèrent donc vrais : Les métalleux sont de gros puceaux indécrottables qui se complaisent dans la fange et endossent le rôle imaginaire de chevaliers pourfendeurs de dragons en quête d’une princesse promise mais qui ne viendra jamais à eux.

Que notre article, rédigé en toute bonne foi, fasse donc gage d’enseignement pour vous chers lecteurs : Si l’un de vos amis devient métalleux, fuyez-le, voire même, mettez fin à ses souffrances. La pucellerie est une maladie hautement contagieuse et fréquenter ces lépreux du zgueg pourrait très vous transformer en l’un des leurs et vous faire retrouver un pucelage perdu depuis si longtemps.

« Oui je suis un curé fan de Metal et puceau. Mais attention hein, si je suis puceau c’est parce que je suis curé hein n’allez pas vous imaginez que c’est à cause de la musique ahahahaha \m/« 

Article rédigé par : Freddy les bon tuyaux