Avis aux écrivains et scénaristes en herbe, vous avez l’ambition de léguer à l’humanité une œuvre cinématographique qui restera dans la mémoire de tout cinéphile qui se respecte ?

Il existe un moyen très rapide de réaliser votre rêve et de faire le bonheur de toute une génération de ménagères de plus de 50 ans : écrire un téléfilm de Noël pour TF1 !

On vous voit déjà vous demander : « oh mon dieu je n’arriverai jamais à réaliser une telle œuvre, je n’ai ni le talent ni le bagage intellectuel pour m’attaquer à un tel style scénaristique qui n’est normalement réservé qu’à l’élite des écrivains internationaux ».

Mais n’ayez point d’inquiétudes car, aujourd’hui, ClodoNews vous délivre un tutoriel rapide et efficace pour apprendre à écrire un téléfilm de Noël d’anthologie en seulement 15 minutes :

Hop hop hop, on oublie son esprit créatif et on enfile son costume de Marketeux pour créer un nouveau chef d’œuvre pour TF1

1. Le choix des personnages

Un bon téléfilm de Noël ne déroge jamais à la règle dite du triangle familial. En effet, votre histoire devra contenir 3 personnages indispensables :

La mère de famille divorcée. Gabby, Rose, Lisa Ann ou n’importe quel autre prénom anglophone bateau fera l’affaire, dans ce cas de figure appelons-la Suzan. Ce personnage peut exercer deux types de métiers : écrivaine ou cadre supérieur dans une entreprise qui prend beaucoup de son temps libre. La fonction de ce personnage est de représenter le modèle de femme idéal que toute téléspectatrice de TF1 souhaiterait être. Elle doit donc être une femme forte qui parvient à élever sa fille sans le soutien du père, elle a cependant des failles telles qu’une grande fragilité émotionnelle qui doit être comblée au plus vite.

Suzanne adore son travail et sa fille

Le quadragénaire beau gosse. Nommez-le Josh ou Aaron. Josh est un élément très important du téléfilm car il sera l’homme qui viendra combler le manque affectif de Suzan. En effet bien qu’au début de l’histoire, tout semble opposer Josh et Suzan, les deux finiront par s’aimer grâce à la magie de Noël. Josh est donc, comme par hasard, un homme célibataire qui, comble du bonheur, adore les enfants ! Afin que ce personnage séduise les téléspectatrices de TF1, il faut qu’il soit beau gosse, qu’il ait un passé de « cœur brisé » par une ancienne relation, qu’il ait une vie stable et aisée et qu’il roule en gros 4×4. Il doit représenter le père modèle que Suzan parviendra à séduire en effaçant les douleurs de son passé.

Josh est beau, responsable, pilote de ligne, il aime les enfants et il est évidemment célibataire

– La petite fille bien-pensante. La fille de Suzan est l’incarnation de l’enfant sage modèle. Donnez-lui des lunettes et un petit bonnet de Noël pour attendrir les mamans qui regarderont votre film. Alors que toutes les autres filles de son âge souhaitent recevoir une poupée Barbie pour Noël, Chloé, la fille de Suzan, désire seulement que sa maman soit heureuse comme avant et puisse retrouver l’amour. Son souhait sera exaucé par le père Noël en personne qui rapprochera la petite famille de Josh. Chloé trouvera en Josh un parfait modèle de substitution à son père biologique qu’elle n’a malheureusement jamais connu.

OUTAI PAPAOUTAI OUTAI PAPAOUTAI

2. L’intrigue

Maintenant que nous avons nos personnages, plusieurs intrigues s’offrent à vous. Bien que l’intrigue du triangle familial qui termine en histoire d’amour soit déjà suffisante pour scotcher toutes les ménagères devant leur écran TV, vous pouvez tout de même apporter deux ou trois péripéties qui viendront pimenter votre incroyable histoire de Noël :

Incluez un animal de compagnie. De préférence un gros chien aux poils tout doux. Ce chien sera adopté par la famille mais aussi par les téléspectateurs qui reconnaitront en lui leurs propres chiens. Mais il sera aussi un élément majeur de l’histoire, en effet vous pouvez inventer une histoire à la con du genre le chien a mangé la liste du père Noël et il faut à tout prix qu’il l’a recrache sans quoi notre pauvre Père Noel ne pourra pas accomplir sa mission et de nombreux enfants pleureront dans les chaumières.

Allez, rend la liste maintenant wola

– Incluez le Père Noel lui-même ! Une idée originale ! Qui s’attendrait à voir le Père Noel dans un téléfilm de Noel ? L’avantage du Père Noel est qu’il est doué de pouvoirs magiques et qu’il pourra accomplir un Deus Ex Machina à n’importe quel moment du film, vous épargnant ainsi de nombreux casse-têtes ou incohérences scénaristiques, même plus besoin de réfléchir à un scénario qui tient la route grâce à notre bon Père Noel !

Encore une mission réussie

– Incluez un méchant qui ne croit pas en Noel, bouh qu’il est vilain ! Quelqu’un qui ne croit pas en Noel est forcément une mauvaise personne. Pas la peine de donner de la profondeur à votre méchant ou d’expliquer ses motivations. Le public se contentera de savoir qu’il n’aime pas Noel et qu’il veut ruiner le Noel de notre petite famille de héros. Son plan machiavélique sera de s’introduire dans chaque cheminée afin de dérober les cadeaux de Noel de tous les habitants de la ville américaine moyenne où se situe notre histoire. Heureusement comme le méchant est moche et gros (avec des pustules sur le visage, de préférence), il restera coincé dans la cheminée et le chien de la famille lui mordra les fesses avant qu’il ne prenne la fuite en proférant un « Je les aurai un jour, je les aurai ! Sans ce chien stupide j’y serai arrivé ! » (gag comique qui fera un tabac auprès de votre public).

Prennez un bon fdp pour le rôle du méchant

3. Le titre de votre œuvre

Nous avons donc maintenant une super histoire et des personnages haut en couleurs pour votre téléfilm. Cependant il nous reste à trouver un titre avant d’envoyer le tout à TF1. Alors prenons 30 secondes ensemble et imaginons un titre ravageur :

Afin de ne pas demander trop d’effort intellectuel à votre public et afin de bien situer le contexte de votre œuvre, le titre doit contenir le mot « Noël« . Il serait en effet dommage que votre audience ne comprenne pas de quoi parle votre film.

Public de TF1 circonspect devant votre téléfilm

Nous vous proposons donc de générer aléatoirement différents titres contenant le champ lexical de Noël :

SOS : Père Noël en détresse

Médor, le chien qui sauva Noël

– Un nouveau papa pour Noël

– Une famille non binaire pour Noël

L’arche de Noël

Y’à t’il un Père Noël dans l’avion ?

Jean-Pierre Pèrenoel et le journal de 13h

etc… tout est histoire d’originalité.

4. Envoyez votre scénario à TF1 et le tour est joué !

Votre chef d’œuvre écrit avec le cul en 15 minutes est donc prêt à être diffusé, dès début Novembre (car plus on est martelé de films de Noël à l’avance, plus on rit !) après le journal de 13h sur TF1.

Vous pouvez être fier de vous, à vous la gloire et les portes d’Hollywood. Vous serez bientôt engagé pour le scénario de la saison 354 de Plus Belle La Vie et votre boite aux lettres explosera sous le poids des messages d’amour passionnés de vos fidèles téléspectatrices en manque de substitut conjugal.

« L’Djosh de la télé lô, c’est ben mon style de brave »

Auteur de cet article : Ego Clément