L’Afrique est le berceau de l’humanité mais aussi celui de la gastronomie, la meilleure au monde après la cuisine française. Ce territoire sauvage aux rites ethniques multiples et aux sacrifices d’animaux tous plus délicieux les uns que les autres propose une myriade de saveurs et mets raffinés.

Cette cuisine trop sous-estimée ne pouvait pas nous échapper, nous ces gourmands de chez ClodoNews. Découvrez-donc chers lecteurs le meilleur de la cuisine africaine en réalisant une des recettes suivantes. Et la cerise sur le gateau : qui dit Afrique dit économique. AAAFRICA L’Afrique c’est chic !

1. Le poulet sous toutes ses formes

Ce n’est un secret pour personne : les africains raffolent du poulet ! Que ce soit le fameux poulet D.G, braisé ou Yassa, toutes les recettes africaines à base de poulet font fureur.

Mais le mode de préparation de poulet indétrônable dans le cœur de tous les vrais africains reste sans conteste le poulet frit, notamment celui de la célèbre enseigne de cuisine traditionnelle africaine : KFC. Et bonne nouvelle pour nous, les restaurants africains KFC sont présents à peu près partout sur la surface du globe. Ainsi, vous pourrez très bien vous immerger au sein de la gastronomie, et même de la culture, africaine en vous rendant dans l’un des nombreux KFC présent en Île-de-France notamment.

poulet frit afrique africain recette meme kfc

2. Les galettes de terre

Si vous êtes un grand fan de Kaaris comme nous à la rédac, vous n’avez pas pu manquer ses nombreuses références à sa nourriture préférée : les galettes de terre de Côte-D’Ivoire.

Maligne et économique, la confection des galettes de terre est simplissime. Il suffit pour cela de mélanger de la boue avec un peu d’eau, du sel et de la matière grasse végétale. La masse informe est ensuite découpée en rondelles plates et séchées au soleil pour une cuisson traditionnelle ou bien à la poêle pour les sphères les plus fortunées de l’élite africaine. Dans tous les cas, le résultat est un délice en bouche. Fondant et craquant, vous devez l’essayer !

galettes de terre afrique

3. Le cuir bouilli

Qui a dit que les vêtements de cuir n’avait qu’une fonction ostentatoire ? A l’opposé des mentalités consuméristes occidentales, les tribus africaines sont reines en matière de recyclage et de réutilisation d’objets en tous genres.

Lorsque vous ne portez plus vos apparats faits de cuirs, pourquoi jeter ces derniers ? Les africains, eux, versent leurs chaussures et manteaux dans de grandes bouilloires qui, sous la supervision de la mama du village, cuisent pendant de longues heures avant de délivrer un bouillon savoureux dont les embruns de peaux d’animaux et d’herbes aromatiques séduisent tout homme de gout.

Les morceaux de cuirs obtiennent une consistance caoutchouteuse après ébullition qui leur permettent d’être mangés, le plus souvent accompagnés d’une sauce au beurre maitre d’hôtel. Un régal pour les cuirovores.

cuir bouilli manger nourriture chaussure afrique

4. L’eau

Parfois il ne faut pas chercher très loin pour trouver son bonheur et les africains le savent. L’une des denrée les plus apprécié sur ce continent n’est autre que l’eau qui peut sustenter à elle seule n’importe quel africain pendant au moins 40 jours.

Oubliez l’Hépar, la St-Yorre, la Rozanna (Saviez-vous par ailleurs que la Rozanna est la seule eau naturellement gazeuse ? Avez-vous au moins déjà lu leur étiquette ?) et toutes autres eaux dégueulasses qui inondent le marché français. La seule vraie eau digne de ce nom pour tout africain au palais distingué n’est autre que l’authentique eau de la source du village.

Cette boisson étant une ressource rare en Afrique, elle est souvent férocement gardée par une sorcière quelconque (tout village africain possède sa sorcière attitré, cela fait partie du folklore). Il faut donc envoyer son ami le plus petit défaire l’entité du mal afin d’abreuver le reste de la tribu.

5. Les rivières de chocolat

Aussi incroyable que cela puisse paraitre, il existe une boisson encore plus intense en saveur que l’eau de la source : le chocolat.

L’Afrique est un continent riche en ressources naturelles et ses terres abondent de rivières de chocolat fondu qui font la joie des baigneurs et des petits gourmands en tous genres.

Si vous vous rendez en Afrique lors de votre prochain safari, vous apercevrez forcément les enfants du villages courir comme des fous en direction d’un de ces affluents armés de leurs arrosoirs et autres pichets afin de puiser le délicieux chocolat à même la source avant d’effectuer une danse ethnique pour célébrer leur joie. Avis aux amateurs de Willy Wonka, l’Afrique est faite pour vous !

enfants africains maigres boire de l'eau sale rivière de chocolat

6. Le riz des cieux

Le plat typique de la Somalie répond au doux nom de riz des cieux. L’origine de cette appellation poétique remonte au années 1990, période à laquelle le riz des cieux fut importée dans cette région de l’Afrique de l’Est.

En 1991, la Somalie plonge dans une guerre civile sans merci. Face à la misère des tribus somaliennes, la France dans sa bonté historique de petit sauveur des peuples, décide d’envoyer son meilleur chef gastronomique à la rescousse : Bernard Kouchner.

Kouchner, fort de ses talents culinaires, politiques mais également as du pilotage prend lui-même les commandes d’avions militaire pour aller bombarder les petits enfants somaliens avec des stocks de riz provenant d’aide humanitaires.

Sur la terre ferme les somaliens attendent, gueule grande ouverte, que le riz providentiel tombe directement en direction de leurs estomacs. Et oui, c’est bien comme cela que l’on consomme le riz en Afrique depuis ce jour.

kouchner riz pour la somalie

Kouchner fut érigé au rang de divinité auprès de nombreuses tribus africaines reconnaissantes pour son geste totalement désintéressé capturé par toutes les caméras du monde.

7. La viande d’humain

Qui n’a jamais essayé ne peut juger. Bien que cette saveur soit criminellement méconnue en Europe, la chaire humaine est consommée de façon régulière dans l’intégralité des pays d’Afrique.

Le succès de la viande humaine s’explique tout simplement par son gout qui rappelle fortement celui du poulet. Le vivier humain foisonne en Afrique où il est de coutume de dédier un enfant par famille à l’abattage (souvent le petit dernier car leur chaire est plus tendre) lorsque ses ainés sont déjà suffisamment nombreux pour subvenir aux travaux manuels dans les champs.

cannibalisme viande humain gout poulet afrique

Article rédigé par : Freddy les bons tuyaux