Alors que nos bleus font leur entrée dans l’Euro 2020 ce mardi 15 juin en affrontant l’Allemagne, les coéquipiers d’Antoine Griezmann et N’golo Kanté ont décidé de témoigner un soutien sans failles à la cause Black Lives Matter en s’adonnant à une minute de levrette de silence, un geste symbolique contre une problématique qui concerne évidement l’ensemble de la population française : les violences policières ayant lieu dans un pays situé à 8000Km de l’hexagone.

Si l’inquiétude des français quant à vouloir interférer dans les missions régaliennes d’un pays qui les a assujetti culturellement et économiquement depuis plus d’un siècle est une préoccupation tout à fait louable et compréhensible, certaines voix rétrogrades parmi la classe politique française expriment cependant leur mécontentement face à la levrette, un acte qualifié de  » soumission  » et parfois même hypocritement et avec beaucoup de mauvaise foi jugé  » trop sexuel  » alors qu’il ne s’agit que pourtant que d’une simple expression d’amour.

La minute levrette sponsorisée par Black Lives Matter

Une petite levrette pour les bleus, un grand pas pour l’humanité. Pour sa première apparition dans la compétition européenne, l’équipe de France a décidé de marquer le coup.

Quelques minutes avant l’entame du match qui, ironie du sort se tiendra face à l’Allemagne, nation connue pour être les précédents colons de la France bien avant les américains, les Bleus courberont l’échine et se mettront à quatre pattes à même la pelouse du stade pour offrir leur postérieur à une délégation de onze représentants américains du mouvement Black Lives Matter. Mandatés par l’administration Biden, les représentants ont été sélectionnés parmi une liste de milliers de repris de justice figurant sur les fichiers de police dans une volonté de mettre à l’honneur la population issue du milieu carcéral. Ces derniers, fraichement débarqués de la ville de Minneapolis dans le Minnesota auront pour mission d’effectuer une levrette sur les joueurs de l’équipe de France afin de marquer leur opposition aux répressions policières et, par la même occasion, de renforcer leur hégémonie coloniale sur les territoires européens contrôlés.

Les représentants de la délégation américaine venus, selon leurs propres mots « Venger Georges Floyd » attendent « le petit cul de Benjamin Pavard ».

Le #BoycottEquipedeFrance en opposition aux violences sexuelles

C’est donc sans grande surprise que la décision des bleus provoque un clivage au sein même de la classe politique et médiatique française. Si la nouvelle a été unanimement accueillie par La France Insoumise qui « ne voit aucun mal à laisser des français se faire enculer si c’est pour faire passer des convictions politiques, ça changera pas de d’habitude » selon les mots de son président Jean-Luc Mélenchon, la levrette a cependant beaucoup plus de mal à passer auprès de la droite et de l’extrême droite. «Très sincèrement, je le regrette, Black Lives Matter, c’est un drame, mais la levrette et tous ces délires BDSM à base d’étouffement et d’étranglements c’est des trucs d’amérloques. La police française n’a jamais eu ces dérives. Nous en France c’est le missionnaire et rien d’autre. Si tu n’es pas content tu retournes dans ton pays», a récemment déclamé le candidat du Rassemblement national en Provence-Alpes-Côte-d’Azur, Thierry Mariani au micro de ClodoNews.

L’ancien président du Mouvement pour la France Philippe de Villiers va, lui, encore plus loin et appelle au boycott de l’équipe nationale : «Porteurs du coq gaulois, ils engagent le pays tout entier et désignent ainsi le peuple français comme sodomites. Cette pratique sexuelle est une honte. Chez nous au Puy du Fou, la sentence divine s’applique aux habitants du royaume coupables de sodomie».

Enfin, notre microphoniste préféré, le dénommé Pascal Praud, expert en coups de gueules mais aussi, plus rare, en football n’a pas manqué de s’exprimer sur la polémique : « Mais enfin c’est obsessionnel ! Aujourd’hui c’est une bite dans le cul et demain ce sera quoi ? Le poing tout entier ? C’est pas un hasard d’ailleurs si le logo de BLM c’est un gros poing… Noir. Oui noir messieurs dames. Combien de temps les français vont-ils tolérer ça ? Et toi ferme ta gueule c’est moi qui parle… Oh tu la fermes oui ? Ce plateau est un vrai foutoir on ne m’entend plus gueuler ».

La twittosphère s’est également enflammée sur le sujet de la soumission de l’équipe de France aux déviances sexuelles américaines. Sur Twitter, une utilisatrice aléatoire aux cheveux bleus dénonce :  » Comment se prétendre nation féministe en se laissant faire pratiquer une levrette ? #BoycottEquipeDeFrance » avant qu’une de ses clones ne rétorque  » Encore une ennemie qui n’a rien compris à notre combat… La levrette si c’est pour défendre la communauté Afro-américaine cela n’a rien de dégradant. La convergence des luttes ça te dit quelque chose ? Eduquez-vous sur ce réseau c’est plus possible. Me répondez pas, je bloquerai à vue. ».

Des sifflets pour les bleus ?

Devant toutes ces divergences au sein de la société française, nul ne peut prédire quel sera l’accueil reçu par les bleus lors de l’ouverture du match de ce mardi soir. En effet, depuis le début de l’Euro, plusieurs sélections se sont également risquées à des levrettes mais aussi gorges profondes et sodomies en tout genre pour ne finalement récolter que sifflets et quolibets du public.

En déplacement en Russie, les joueurs du département français de la Belgique se sont fait lourdement tancer par les spectateurs présents en tribunes. Une réaction qui est cependant à prendre avec des pincettes étant donné que les huées du public peuvent possiblement être le résultat de l’aversion des amateurs de football envers l’équipe de Belgique qui traine la triste réputation d’une sélection arrogante et souffrant d’un complexe d’infériorité du fait de son impossibilité à convertir son titre de champion du monde de la possession en titre de champion du monde tout court. Un accueil plus chaleureux attend les hommes de Didier Deschamps ? La réponse ce soir.

black lives matter équipe de france

Karim Benzema sera-t’il revenu à temps de sa blessure pour la minute de levrette ?

Article rédigé par : Freddy les bons Tuyaux