Vous venez d’installer l’application de rencontre Tinder et vous remarquez que vous avez du mal à matcher avec d’autres profils ? Rassurez-vous, cela n’a sûrement rien à voir avec votre apparence mais, en revanche, il est fort probable que vous soyez victime d’un bug propre à l’application et qui, selon les statistiques, toucherait près de 80% des utilisateurs masculins (les femmes étant étrangement épargnées par cette anomalie de fonctionnement).

Afin de percer le mystère de cette défaillance qui pourrit la vie de nombreux cyber-séducteurs, la rédaction de ClodoNews est partie à la rencontre d’un employé de l’entreprise Tinder qui, sous couvert d’anonymat, a accepté de lever le voile sur l’un des bug les plus incompréhensibles de l’histoire des applications de rencontre.

Les 80% VS les 20% :

Comme dit plus haut, si 80% des utilisateurs de Tinder font chou blanc, les 20% restant se partagent quant à eux une quantité de chattes fraiches invraisemblable.

Mais comment expliquer une telle injustice ? L’employé de Tinder, appelons le M. X, témoigne : « C’est une défaillance que nous avons essayé de corriger depuis le commencement de Tinder. Mais rien n’y fait. Vous savez, Tinder dispose d’un algorithme très complexe et même nos meilleurs ingénieurs indiens ne peuvent définir la raison d’un tel bug. Pour résumer : nous avons crée un monstre dont le pouvoir nous échappe. »

M. X renchérit : « Nous recevons tous les jours des courriers d’utilisateurs en détresse et je ne peux que les comprendre. En effet, ils sont vraisemblablement tous beaux gosses et jouissent d’un charme irrésistible mais pourtant; ils n’arrivent pas à matcher…« 

Afin d’illustrer ses propos, M. X décide de nous montrer deux profils d’utilisateurs, l’un d’entre eux étant victime du bug Tinder tandis que l’autre accumule les matchs et les fourrages de meufs.

Tout d’abord voici Ilyes :

Comme vous pouvez le constater, Ilyes n’a pas été gâté par la nature. C’est un homme au physique ingrat et qui en plus n’a que des centres d’intérêts banals. Modèle, voyageur, photographe… Rien qui n’intéresse vraiment la gente féminine.

Et pourtant ! Ilyes est épargné par le bug Tinder et enchaine les plans culs ! Il est tellement favorisé par l’algorithme Tinder que seulement une ou deux phrases lui suffisent pour ramener de la jeune femme innocente et timide dans son lit :

Un verre de piquette = Petite gâterie pour Ilyes le chanceux

3 phrases suffisent à Ilyes l’insolent pour faire mouiller Magalie 1m67, qui ne tolère que les hommes de plus d’1m80

« La taille ne compte pas »
Ilyes l’arménien solide part en roue libre pour dire de la merde mais arrive toujours à faire rire !

En revanche, la chance insolente de Ilyes contraste avec celle d’Alexandrin :

Alexadrin, lui, est un jeune homme plutôt athlétique et bien foutu. Il porte un soin extrême à son apparence et ses lunettes témoignent d’une intelligence et d’une vivacité d’esprit à toute épreuve.

De plus, sa description chaleureuse et subtilement drôle invite toute utilisatrice à faire le premier pas. Alexandrin a décidément touts les clefs en mains pour récolter les matchs sans le moindre effort.

Et pourtant… Alexandrin subit de plein fouet la malédiction du bug Tinder. Malgré ses 10 mois passés à swiper uniquement vers la droite, son score de matchs culmine toujours au nombre de 0. Seule explication possible : Une défaillance de l’application.

Contacté par notre équipe sur son blog personnel : « IncelPatrol« , Alexandrin se confie : « Je commence à croire que je suis maudit, tout le monde me dit que je suis bg dans la vraie vie. Je fais du sport, j’ai une licence en informatique et surtout : Je respecte les femmes moi… Qu’est ce qu’il leur faut de plus à ces sales putes ? »

Alexandrin se conforte tout de même en nous montrant la capture d’écran du seul match qu’il ait obtenu depuis son inscription et qu’il garde donc précieusement sur son disque dur afin de le montrer, non sans fierté, à tous ses proches :

Le témoignage d’Alexandrin est saisissant : « J’aborde la meuf tu vois, j’éveille son attention en lui posant une question (je suis plutôt direct comme mec tu sais) et après j’enchaine avec une bonne blague des familles, ça marche à tout les coups ! La gonzesse était grave intéressée comme vous le voyez tout se passait bien.« . Mais notre malheureux séducteur ne se doutait pas qu’un nouveau bug Tinder allait le frapper de plein fouet : « Je me déco genre une minute, pour faire patienter la meuf tu vois, il faut se faire désirer. Et quand je me reco : Plus rien ! Mon match avait disparu. J’ai la haine contre Tinder putain, j’étais à deux doigts de baiser c’est sûr.« 

La seule solution pour matcher : se procurer Tinder Premium et Tinder Gold

Il semblerait donc qu’il n’y ait pas solution magique pour remédier au bug Tinder. Tout n’est qu’une question de chance.

Vraiment pas de solution ? Pas tout à fait. M. X, qui se veut rassurant pour ses clients affirme avec aplomb que « Bien que nous ne pouvons rien faire pour les utilisateurs disposant de la version gratuite de Tinder, nous pouvons toujours leur conseiller de se procurer la version Tinder Plus, ou encore mieux, la version Tinder Gold ! Ainsi, pour la modique somme de seulement 14,99 € ou 19€99 par mois, vous pourrez accéder à un nombre illimité de jeune gourgandines en chaleur !« 

Morale de l’histoire : avant de mettre la main sur un être de sexe féminin il faut d’abord mettre la main à la poche.

Article rédigé par : Freddy les bons tuyaux