Les peuples de la galaxie maitrisent des pouvoirs fantastiques appelés « fluides ». Leur puissance est telle que l’on a interdit de les utiliser… Sauf dans un domaine.

La recherche médicale ? Non. Les innovations technologiques ? Non. L’armement militaire ? Non. Rien de tout cela mais rassurez-vous car les fluides sont fort heureusement utilisés pour un dessein bien plus important pour l’avenir de l’humanité. En effet, nous réservons l’immense pourvoir des fluides pour…

… Jouer au football !

Et oui ! La visionnaire série Galactik Football, diffusée entre le 27 mai 2006 et le 1er mars 2011 sur Gulli, anticipe déjà les futures découvertes des hommes, elle imagine alors ce fameux pouvoir des fluides. Une matière hautement instable et dévastatrice dont on à pas trouver mieux à foutre que de jouer au football avec.

Le public ne pouvant rester bras ballants devant un synopsis aussi con, la rédac de ClodoNews a décidé d’agir et de proposer une liste d’idées pour une bien plus sage utilisation de nos fluides :

Le Galactik Football : C’est quoi encore cette pitrerie ?

Plusieurs choses à savoir avant d’aborder le thème sensible de nos fluides :

Il existe plusieurs types de fluides : corporels, rhéofluidifiants, pseudoplastiques, viscoélastiques… Tous possèdent des propriétés différentes mais celui qui nous intéresse le plus n’est autre que le fluide crée sur la planète de Kylian.

foutre de kylian mbappe galactik football

Plus communément appelé le « Foutre de Kylian », ce pouvoir était très répandu sur la planète de Kylian. Mais ça, c’était avant qu’une malencontreuse explosion ne se produise et face presque disparaitre le foutre (oui c’est dans le scénar) tout en éradiquant près de la moitié de la population Kylianaise.

Mais pire encore : L’explosion de Kylian a surtout empêché l’équipe de Football locale de participer à la moindre compétition internationale. 15 ans sans football, vous vous rendez compte ? 15 ans bordel. A titre de comparaison douloureuse, seule la Belgique fait plus triste avec près de 120 ans d’existence sans la moindre victoire de prestige.

L’espoir renait

L’équipe des Snow Kids : des personnages hauts en couleur :

Heureusement pour Kylian, une jeune génération capable de ressentir de nouveau le foutre fait son arrivée en grandes pompes. L’avenir de tous les fans de foot dépend donc des héros suivants :

galactik football personnages

-Aarch : l’entraineur

Il est le sélectionneur des Snow Kids (l’équipe des gentils). Cette ancienne légende du football Kylianais n’est pas des plus doué sur le plan tactique. Il propose un style de jeu fermé en carpaccio comme les italiens et préfère miser ses chances de réussite sur l’administration providentielle de foutre en intraveineuse sur ses joueurs afin de battre l’équipe des Shadows (les méchants) emmenée par le terrible Skinhead, joueur allemand peu fair play et rival des Snow Kids, qu’il méprise du plus profond de son âme.

galactik football aarch entraineur

-Micronaze : Attaquant de poche

Il est l’un des pilier de l’équipe. Il joue au poste d’attaquant avec son meilleur ami, DJ Joke. Sa taille microscopique en fait un joueur frêle mais il compense ses lacunes par une aisance dans ses dribbles.

Micro-Ice est le boute-en-train de l’équipe. Il entretient une relation homosexuelle avec Yuki, le gardien remplaçant de l’équipe.

Galactik Football micronaze

-DJ Joke : Le capitaine

Bien qu’il soit roux, DJ Joke est le protagoniste principal de la série. Il évolue au poste d’attaquant et capitaine. Il a été détecté par Aarch dans les douches d’un stage de football en Benjamin lorsqu’il avait 11 ans. L’entraineur ayant décelé un fort potentiel de maniement du foutre, il décide de l’embarquer dans son vaisseau spatial contre quelques bonbons.

Inspiré de Cristiano Ronaldo, DJ Joke est borné et arrogant. Il a souvent tendance à vouloir se mettre en avant, ce qui lui portera souvent préjudice mais heureusement il fait partie de l’équipe des gentils donc il gagne à la fin.

djok galactik football roux

-Croquette : millieux de terrain

Ce rasta a 3 poumons. Croquette est une recrue Jamaïcaine qui occupe le poste de milieu de terrain. Grâce à sa pigmentation, Croquette court très vite et s’impose comme l’une des pièces maitresse dans la circulation du ballon au sein des Snow Kids.

Il n’est cependant pas rare de l voir sécher les entrainements pour se fumer un bon gros pilon dans les vestiaires ce qui provoque généralement l’ire de Aarch qui le punit à coup de seringues de foutre.

rocket galactik football

– Ahito : Le gardien

Le poste de gardien est le casse-tête le plus problématique pour Aarch. Il est en effet très dur de trouver un bon portier sur Kylian. Si bien que le sélectionneur a du se résoudre à recruter Ahito, un putain de narcoleptique qui se fait tellement chier dans ses cages qu’il pique souvent un roupillon en plein match. Ahito est une solution temporaire, il sera vendu dès que possible au Tonnerre Kalara Club de Yaoundé lors de la saison 2.

galactik football ahito gardien qui dort

-Les gonzesses : les réceptacles à foutre

Il y a aussi deux-trois pouliches au sein de l’équipe pour les quotas. Malgré leur rôles anecdotiques suite à leur performances désastreuses, Mei et Tia servent de réceptacles à foutre pour la formation des Snow Kids. DJ Joke et Croquette n’hésitent pas à se les faire tourner lors des célébrations d’après matchs afin de relâcher leur fluides et de se décrasser.

Que faire d’autre avec les fluides plutôt que du bête football ?

Comme dit précédemment, il est vraiment dommageable de dédier l’utilisation des fluides à la pratique d’un sport destiné à divertir les masses galactiques pour oublier les vrais problèmes : inflation, montée des tensions entre espèces intergalactiques et grand remplacement stellaire.

Voilà pourquoi ClodoNews, le journal qui dénonce, propose 5 alternatives d’usage du foutre de Kylian :

1.  Conjurer le dérèglement climatique

Avez-vous entendu parler de l’éco-anxiété ? Si non, vous avez probablement plus de 18 ans. L’éco anxiété est cette angoisse vis-à-vis de l’avenir de notre planète et qui représente aujourd’hui l’inquiétude principale de notre jeunesse qui n’a guère d’autres soucis à se poser tant que papa et maman sont là. Cette pathologie peut s’accompagner de troubles du sommeil, de pertes de poids et de comportements maniacaux dépressifs.

Mais comment donc calmer le stress de nos jeunes pousses ? En utilisant le foutre pardi ! Grâce à ses propriétés magique, le foutre peut éteindre les incendies de foret, peut remplacer les énergies fossiles et permet de faire tourner les trottinettes électriques. Mais bien sûr on préfère utiliser nos fluides pour du football, un sort patriarcal et conservateur.

2. Optimiser le génie génétique

En mélangeant nos fluides nous pouvons créer l’humain parfait.

Inséminer son foutre entre différente ethnies galactiques permettrait de modifier nos codes génétiques et conférer une puissance énorme à nos engeances. Fini la crainte de donner naissance à un enfant moche ou fan de Métal. Avec le génie génétique à base de foutre, vous pourrez personnaliser votre enfant comme dans les Sims.

Bien que Croquette essaye de faire le taf en poutrant le plus de gonzesses possibles, il est bien seul dans son combat et il ne serait pas étonnant que le dernier représentant du peuple de Bob Marley voit sa lignée s’éteindre au fil des saisons de Galactik Football.

rocket et tia galactik football

3. Contenir surpopulation et migrations

La puissance des fluides est telle que toutes les nations participant au tournoi de football intergalactique auraient une occasion en or d’unir leurs forces en créant un véritable mur de fluides séparant les planètes civilisées des populations extraterrestres sous développées afin d’endiguer le grand remplacement macrocosmique.

Afin d’éviter toute polémique, Galactik football a cependant choisi la voie du conformisme et il n’y ai jamais fait mention des flux migratoires. Un sujet pourtant éminemment intéressant notamment pour les enfants qui rentrent de l’école et qui ne veulent pas être abreuvés des platitudes des médias d’information mainstream. Ils sont la cible principale de la série d’animation.

aliens cyclopes galactik football

En plus d’être hideux et de parler fort dans les transports en public, les cyclopians veulent voler le travail des honnêtes kylianais

4. Eradiquer le racisme

Le métissage c’est le mélange des fluides en tout genres. Blacks, blancs, beurs, asaris et krogans… tous les individus devraient s’unir sous le même maillot afin d’envoyer un message à la galaxie entière : Say no to racism.

Mais à quel moment dans la série pouvons nous apercevoir un tel élan de solidarité et d’amitié ? Jamais.

En effet, dans Galactik Football personne ne se mélange. Les humains restent entre eux sous l’étendard des Snow Kids. Les Shadows, eux, restent dans leur entre-soi de créatures chelous, mi zombies – mi humanoïdes et n’acceptent aucun étranger en leur rangs si ce n’est Skinhead le seul humain qui était assez dark (il a une frange et un regard noir pour que les enfants comprennent bien qu’il est un méchant) pour maitriser le « smog », le fluide des Shadows.

5. Annexer l’Allemagne

Toujours dans l’optique de mettre un terme au racisme et aux discriminations, le fluide pourrait être utilisé pour tout naturellement annihiler l’Allemagne, foyer du racisme et surtout de l’antisémitisme depuis des années.

Le génocide d’un pays tout entier semble donc être l’option la plus sage pour rassembler les peuples intergalactiques et constitue le défi du maintien de la tolérance dans le futur. En prenant ce pari, la série Galactik football sortirait ainsi du domaine de la science fiction pour adopter un récit un peu plus réaliste. Mais cette possibilité ne parait pas intéresser les scénaristes qui préfèrent les questions sportives aux problèmes sociaux. Un véritable gâchis pour tous les amateurs de guerre et autres activités divertissantes.

Repenser le fluide pour un monde meilleur

Si Galactik Football a donc marqué son temps grâce à ses parties de football spatial endiablées, elle n’a cependant pas saisi l’occasion de marquer l’histoire en exploitant toutes les possibilités offertes par l’univers du foutre. Dommage car dieu sait que l’exposition offerte par France 3 et Gulli auprès d’un public sérieux et désireux de réfléchir sur les avancées technologiques et sociales de l’espace… N’est pas Shrek qui veut.

Article rédigé par : Freddy les bons tuyaux